LA JOCONDE REDÉCOUVERTE

Des études récentes sur La Joconde, le tableau le plus célèbre du monde, ont permis d’éclairer de nouveaux détails qui n’avaient jamais été remarqué jusqu’ici. En observant le travail avec force attention, on peut distinguer un monstre qui émerge d’une branche de la rivière dans le fond. Pourquoi n’avait-il jamais été remarqué auparavant? Certains experts affirment que la créature était probablement assimilée à une montagne, d’autres continuent même à nier sa présence. En effet c’est un détail effrayant, jusqu’à maintenant filtré par notre œil. Mais une fois décelé, il ne peut être oublié, même par les plus sceptiques.

Eclairée sous ce nouveau jour, nous notons que même la Joconde est un peu moins “joueuse” qu’à son habitude. Elle semble visiblement inquiète du danger imminent qui la menace par derrière.

Pourquoi Leonardo a inclus cet élément dans son tableau, anticipant ainsi sur le genre fantaisie de quelques siècles ? Nous ne pouvons que hasarder quelques hypothèses. L’artiste se transforme en une œuvre d’art dans ce tableau qu’il a toujours conservé sur lui. Il devient l’image, pénètre la Mona Lisa, “faisant de lui même un chef-d’œuvre” (Carmelo Bene NDLR).

Peut-être que le monstre représente les craintes de l’artiste? Nous ne savons pas si notre interprétation est correcte, mais c’est une vision du tableau et de la vie que nous aimons: l’ombre qui se profile derrière nous, et nous fait perdre le “sourire”. Ce sourire qui change au fil des siècles, comme l’arrière-plan, bien iconique de l’ensemble du travail vivant de l’artiste, qui ne se repose pas simplement sur une surface. Mais plutôt bien profond dans ce tableau qui héberge Leonardo. L’homme illuminé, trop différent de ses contemporains pour être en mesure de vivre heureux dans notre dimension, en a créé une dans laquelle il semble être plus à l’aise: Celle de la peinture où le génie a toujours trouvé refuge. Aujourd’hui encore, cet extraterrestre peut se déplacer librement dans son tableau. Un Tableau qui révèle un nouveau détail à chaque vision, un peu comme dans la vie. Un Tableau qui rend Leonardo, tout simplement, immortel.

Un Tableau dans lequel le génie peut continuer à vivre.
Et nous avec lui.

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon